S01E01 – Kaline, la rencontre

      Aucun commentaire sur S01E01 – Kaline, la rencontre

On m’appelle un jour pour venir parer en urgence un cheval et un âne, jusque là rien de bien compliqué. Même si le mot urgence n’est jamais bon signe, j’ai remarqué que les mots ont pour les gens des sens différents.

Bref, me voilà donc sur place à me préparer et le propriétaire me dit : c’est celle qui est couchée là bas dans le champ, elle passe beaucoup de temps couchée. Ca, c’est pas bon signe, on commence déjà à sentir venir la fourbure de loin.

Une fois à coté, on se dit que finalement la notion d’urgence était bien présente et que tout à coup on se rend compte qu’on a mis les pieds dans quelque chose de compliqué.

Vous connaissez tous les images qu’on peut voir passer de protection animales, de maltraitance et autres joyeusetés triste à voir. Bah c’est ce que j’avais sous les yeux. La jument se lève, tranquillement mais non sans peine, et le clou du spectacle s’offre devant moi…

IMAG0254.jpg

D’un naturel posé et optimiste, ce ne sont ni la tristesse ni la colère qui se sont présentés à moi, mais plutôt comme si on me présentait un problème extrêmement complexe a résoudre. Pas besoin de se demander ce qu’elle avait, les symptômes sont bien assez clair. La question est plutôt : comment qu’on va s’en sortir. Du coup, les premiers mots qui sont sortis de ma bouche se résume à un seul mot :

 

– Ah… Elle est dans cet état depuis combien de temps ?

– On vient de la récupérer, mais ça fait déjà plusieurs mois qu’elle est comme ça.

– D’accord… Je vais appeler une amie, je reviens !

Face à une situation comme celle là, il ne faut pas rester seul. J’ai la chance d’être avec une amie qui se forme une bonne base holistique, et qui commence à bien se débrouiller en travail énergétique.

– Allo Maria ? J’ai besoin d’un coup de main, je crois que je suis tombé sur un cas un peu violent, je peux t’envoyer la position ?

– Pas de soucis, le temps d’enfiler des chaussures et j’arrive !

Premier soulagement. Etre seul face à un problème, c’est une bonne occasion de se planter. Surtout que je n’en ai pas parlé sur le coup, mais son copain l’âne à coté était loin d’être en meilleure posture. Il a été récupéré de la même propriétaire, mais semble mieux le vivre

Je profite du temps qu’elle arrive pour regarder les pieds de loin :

IMAG0256.jpg

IMAG0257.jpg

Premier réflexe en tant que PEL, retrouver ses repères. Qu’est donc devenu P3 dans tout se foutoir ? Le pied est totalement arrondi et on sent la jument en permanence en recherche d’équilibre. Le travail va être titanesque, et je me dis que sans l’aide de la communauté, ça va être compliqué.

Mon amie Maria arrive, sa tête en voyant le cheval ressemble beaucoup à celle que j’ai fais. Je la laisse travailler avec la jument et je m’attaque à l’âne, un autre problème à gérer :

IMAG0251.jpg

La paroi est passée complètement sous le pied, je peine à glisser ma pince dessous pour la couper. J’ai aucune idée comment je vais pouvoir récupérer cette torsion de la paroi sur laquelle il marche, et j’avance à tâtons avec cet âne qui, du haut de ses 6 ans, fait preuve de pas mal de patience.

 

 

 

Le résultat de Kaline finit par arriver : contrairement à ce qu’on pourrait penser, « c’est pas si pire pour ses pieds ». On a un cheval très présent, solide dans son mental mais qui ne serait pas contre un bon petit coup de main.

Pas mal de travail à faire en interne, foie et reins sont bien chargés, les voies respiratoires aussi. Malgré l’état visuel, les choses semblent tout à coup moins insurmontables.

Je ne souhaite pas commencer à faire quoi que ce soit sans avoir un avis de la communauté, Je préfère laisser la jument dans un état qu’elle connait et revenir rapidement avec un protocole. De toute façon, le moindre essai pour lui lever un antérieur a mal tourné, visiblement il va falloir travailler couché si on veut pouvoir faire quelque chose.

On repart avec quelques photos, et je me lance sur le groupe pour demander l’avis général.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *