Mouarf.

      Aucun commentaire sur Mouarf.

Des fois, la nature humaine m’exaspère, et même parfois me fait honte. Je m’y attendais pourtant, je suis triste de constater que j’avais raison. Ah au fait, bonne année à tout le monde !

1er Janvier, retour d’une petite soirée avec ma moitiée. Fallait bien rentrer, je ne fais pas le pont, et pas question de ne pas être avec elle pour commencer l’année. Bon, déjà TGV à 20h, visiblement ce jour là y’en a pas à 22h, comme j’ai l’habitude de prendre…

Bon, 20h ça se fait quand même, sans trop de souci. Je dormais tranquillement à ma place quand je suis réveillé par un gros coup de frein et arrêt complet du tgv, vers 21h15. Bah au hasard, comme j’entend plus ni la clim ni les machines, j’en conclu à une petite disjonction de la sous-station, ça devrait revenir d’ici quelques minutes, pas de quoi se réveiller.

Au bout de 15 minutes, message du chef de bord : on a heurté une personne, arrêt d’une durée indéterminé. Bon bah on va pouvoir faire preuve de patience, y’en a pour au moins 2h… C’est maintenant que la nature humaine se dévoile dans toute sa splendeur. Les commentaires autour de moi vont bon train, chacun se remémore sa petite expérience de la dernière fois qu’ils étaient bloqués dans un train à cause d’un suicide, ou alors comment untel à évité une avalanche, toussa. D’autres, aux commentaires plus classiques du genre « il aurait pas pu faire ça sous un autre train » ou alors « Il est au paradis maintenant, il est mieux installé que nous ». Bref, de l’humain tout craché.

Bien sûr tout le monde s’est jeté sur le bar pour faire des réserves, tu comprends il va falloir survivre pendant 2h !

Oh tiens, les pompiers, le samu et la police qui passent sur la route à coté ! ohhh c’est rigolo, tout le monde contre les vitres pour les voir passer…

Bon, notre train finit par repartir, tout le monde a repris sa place pour la fin du voyage. On arrive à Paris avec 2h15 de retard (héhé pas mal calculé mes collègues, on sent l’expérience !), et là je me dis : si l’humain est aussi pire que je le pense, tout le monde ira voir le nez du TGV voir si c’est rouge ou pas…

Je vous laisse imaginer ce qu’il s’est passé…

Bonne année à tous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *